Soccer masculin universitaire RSEQ: 2017 pourrait être leur année.

Soccer masculin universitaire RSEQ: 2017 pourrait être leur année.

L’hiver 2017 est l’occasion pour les coachs du RSEQ de procéder à une réévaluation de leurs troupes.C’est l’occasion pour le KAN FOOTBALL CLUB de passer en revue ceux qui animent le circuit par leurs exploits, leurs promesses ou tout simplement par leur rage de vaincre.Petit florilège de ces joueurs qui auront leur mot à dire dans ce sprint final.

MARC OLIVIER KOUO DIBONGUE

«LE SOLDAT DE L’HIVER» lavallois.S’il y a bien un joueur sur le circuit qui aime autant affoler les compteurs l’hiver, c’est bien lui.Pour sa dernière saison sur le circuit, celui qui affolait les statistiques à la même époque l’année passée carbure à plein régime.Avec 7 buts (dont un triplé contre les Stingers de Concordia)et 4 passes décisives.De la tête, du gauche, comme du droit, Kouo Dibongue pèse sur les défenses et est bien parti pour garder son titre de joueur par excellence acquis à l’hiver dernier.Pour un dernier tour d’honneur , le soldat Kouo aimerait bien décrocher la bannière provinciale pour l’accrocher au PEPS.Défenseurs du RSEQ vous êtes prévenus: Marc-Olivier est un homme de défis et il ne manquera pas de vous le faire savoir…

FELIPE COSTA DE SOUZA

On parlait de «SOLDAT DE L’HIVER» avec Kouo Dibongue, alors Costa de Souza serait alors le «SOLDAT DE L’AUTOMNE» . Felipe est un joueur polyvalent capable d’évoluer à tous les postes du milieux de terrain autant qu’en attaquant de pointe même si sa position de prédilection est en milieu offensif centre.Si vous êtes un coach superstitieux et que l’envie vous prend d’acquérir Costa de Souza dans le civil, sachez que vous avez affaire à un gagnant qui déteste perdre.Sans doute le joueur le plus titré sur le circuit encore en activité. Champion provincial en automne avec l’Université de Montréal en 2011 et avec l’UQAM (2014,2015,2016), Felipe aura très à cœur d’aider les Citadins à décrocher un titre provincial intérieur qui les fuit depuis l’hiver 2009.Et c’était face à… tiens tiens LAVAL déjà.Premier round d’observation avant les séries dimanche prochain au Stade-Télus. Une fois sa saison d’hiver achevée, il ira non sans pression il ira flirter avec sa compétition préférée en automne.Comment on dit compétiteur en portugais?

ABDALLAH MEDOUNI

L’attaquant de la formation des Stingers a fait son apparition sur le circuit à l’automne dernier.Autour d’une rugueuse formation défensive regroupée autour de Karl Gouabé , Medouni positionné sur le front de l’attaque apportait une qualité technique devant les filets adverses et bataillait contre les défenseurs pour y aller de son précieux sésame dans les filets adverses.Technique, juste dans ses déplacements et adroit dans la conduite de balle, il offre à sa formation un profil qu’on avait plus revu depuis Matthijs Eppinga à l’automne 2010. Ne reste plus qu’à Greg Sutton et au staff de Concordia de construire une équipe compétitive à même de truster les premières places à l’automne prochain.

SYLA MITCHELL

Mitchell Syla, c’est le bon coup de pioche du coach Christophe Dutarte et de l’UQAM pour palier au départ du finissant Simon-Pierre Côté-Kougnima après son championnat canadien réussi.Vif et rapide, Mitchell dispose d’une patte gauche chirurgicale devant le but et s’avère un bonheur pour ses coéquipier qui peuvent l’abreuver de ballons en profondeur pour épuiser les défenses adverses.Aligné en association ou en remplacement de Jean-Christophe Mbiaye, ce sont des maux de tête supplémentaires que l’UQAM prévoit donner à ses adversaires du circuit. Auteur d’un quadruplé contre Sherbrooke, il ne lui manque plus qu’à confirmer dans un match référence pour gagner sa place à l’automne.Ça tombe bien la défense du Rouge et Or l’attend de pied ferme.

MATHIAS DRYGALA

On ne vous présente plus Mathias Drygala.Déjà actif l’automne dernier sur le circuit. Il a parfaitement palié le départ de Charles Arsenault ainsi que les clés du milieu de terrain. Véritable métronome il ajoute à son nombre impressionnant de ballons récupérés, une lucidité devant le but que ce soit pour finir ( 4 buts actuellement) ou remiser ( 3 passes décisives). Une valeur sûre à qui il ne manque que des titres pour confirmer son potentiel ainsi que celui de sa formation.

NOAH LAPIERRE

Noah Lapierre brille par son aisance technique balle au pied.Dans un milieu désormais amputé de Yanis Zoraï, Billal Qsiyer et Guillaume Comtois-Noël pour l’automne 2017, la patte gauche de Noah ne sera pas de trop pour distiller des caviars à ses attaquants.Capable d’évoluer dans l’axe comme sur les côtés.Il aura à charge de mener la nouvelle génération de Patriotes à un ticket pour le championnat canadien.La tâche sera d’autant plus difficile qu’en face les autres universités québécoises auront à cœur de faire tomber l’UQTR dans l’oubli.

NIZAR HOUHOU

L’heure de la rédemption à sonner pour Houhou. Nizar a connu une saison vierge de titres  sous l’uniforme du Rouge et Or à l’automne dernier . Pas de problème pour ce bourlingueur qui a déjà été champion avec deux écuries différentes (UDEM,UQAM) et qui conserve un dernier joker pour tenter un exploit jamais réalisé jusqu’à présent dans le soccer masculin universitaire RSEQ: RÉALISER SA PASSE DE TROIS AVEC LAVAL. Pour se faire, il pourra compter sur ses réflexes sur sa ligne, sa baraka dans les moments décisifs ainsi que sur un effectif du Rouge et Or renouvelé prêt à ravir aux Citadins leur couronne provinciale.Comme un pied de nez à l’histoire , Nizar entame le dernier chapitre de sa carrière dans l’uniforme de l’outsider assumé. Pas de problème pour celui qui a déjà imposé son leadership au sein du vestiaire du Rouge et Or.En 2017 il faudra compter Laval.

Québec, c'est comme ça qu'on t'aime 💙⚽#SoccerLocal #TropDePoutine

Posted by Kan Football Club on Wednesday, February 1, 2017

 

ROMAIN MAILLARD

Techniquement Maillard c’est très costaud, c’est rapide et ça apporte de la stabilité à une défense lavalloise. Seul bémol, son impact physique qui ne demande qu’à être perfectionné pour répondre aux standards canadiens qui malheureusement font (encore) la part belle aux qualités athlétiques.Repositionné latéral à l’hiver par le coach Samir Ghrib, il exprime aux mieux ses qualités de percussion et de transmission dans les passes.Un atout de plus lorsque Mathias Drygala a besoin de mettre sur orbite ses joueurs d’aile. L’explosion de Romain a l’automne passera par une complémentarité avec le milieu de couloir positionné juste devant lui.Tic,tac,tic,tac l’horloge tourne, l’heure est encore aux préparatifs mais Romain n’en a cure.Il arpente déjà son couloir à la recherche d’un centre dans la boîte.

GUY-ALAIN FAHÉ

Tout baigne pour Guy-Alain qui adore les saisons d’hiver.Dans la lignée de son départ canon cet hiver ( 4 buts et 2 passes décisives), ce milieu de couloir qui peut également évoluer sur le front de l’attaque détonne par ses capacités physiques et techniques.Ambidextre et doué dans la protection de balles, il possède la particularité de pouvoir déclencher des pétards de n’importe où hors de la boîte et ce n’est pas le cerbère du Rouge et Or qui vous contredira. Pour celui qui accompagnera Noah Lapierre comme vétéran dans l’uniforme des Patriotes, l’objectif est clair: reconquérir un titre intérieur pour la formation de l’UQTR, une certaine façon d’afficher la couleur pour la prochaine saison extérieure.

http://www.hudl.com/video/3/4491610/58a29997578d7d19f82cf45e

CHRISTOPHER LAVIE MIENANDY

Qualités physiques énorme pour ce joueur qui gagne quasiment tous ses duels aériens. Pas très rapide au demeurant mais bon placement et très bon sens de l’anticipation pour ce défenseur central passé par le centre de formation des Girondins de Bordeaux et la NCAA. Il constitue un renfort de choix pour un Rouge et or qui peut-être détient en Christopher un possible successeur à Nafi Dicko-Raynauld. À confirmer dans les séries de fin de saison.

THIBAULT KRIBICH

Le chouchou de notre liste. Kribich à l’automne était le défenseur des Citadins le plus régulier.Toujours propre sur l’homme, jamais un mauvais geste ainsi qu’une belle relance.Ce latéral de formation a évolué dans l’axe de la défense centrale aux côtés de Methamem,Bona et Lenours contribuant à faire de celle-ci la plus rapide du circuit , mais également la moins poreuse avec celle de l’UQTR ( 9 buts encaissés). En attendant Thibault continue son bonhomme de chemin du haut de ses 19 ans son bonhomme de chemin et prend allégrement plaisir à mettre un stop à ses adversaires. Freiné par une blessure contre Concordia, il constitue néanmoins une possible future étoile en devenir s’il poursuit sur sa lancée à l’automne prochain.

 


Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com. Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur Stitcher, Player FMGoogle Play Music, RZOiTunes et sur la page kanfootballclub. Merci à notre partenaire miseojeu.

Laisse nous ton commentaire

commentaires

SHARE

Chroniqueur @Kanfootclub (http://kanfootballclub.com ) Analyste de matchs de soccer universitaire @rseq1 et animateur de l’émission radio Soccer Local.